Divers

Comment travailler avec un métronome ?

Si vous débutez l’apprentissage du piano, vous avez sûrement entendu parler de l’incontournable métronome. Peut-être même que vous en avez déjà un sous la main, incorporé dans votre clavier numérique.
Vous avez essayé de l’utiliser à plusieurs reprises…. mais sans succès!
C’est normal….
Si on ne vous explique pas comment faire, vous ne saurez pas comment travailler avec un métronome.

Avant d’aller plus loin, je vous explique ce qu’est un métronome.
C’est un instrument qui émet un signal sonore ou un signal visuel pour donner le tempo d’exécution d’un morceau. En clair cet instrument vous indique à quelle vitesse vous devez jouer votre morceau.
L’histoire du métronome commence en 1696 avec un énorme appareillage d’une hauteur de 2m et qui faisaient des battements silencieux.
C’est en 1816 que le 1er métronome à battements sonores a été breveté.
Aujourd’hui il y a un choix énorme de métronomes et accessibles même pour ceux qui ne peuvent pas investir 1€.
Mais ne nous égarons pas… je vous parlerai de tout ça dans un autre article un peu plus tard.

Pour le moment, restons concentré sur « Comment travailler avec un métronome »

C’est plus facile de travailler avec un métronome quand on comprend pourquoi il est nécessaire de le faire. On l’utilise pour:

  • Pour garder un tempo stable
  • Quand on joue avec d’autres musiciens, ça permet de rester ensemble
  • C’est très efficace pour la mise en place d’une oeuvre
  • Pour affiner l’interprétation d’un morceau

Prenons l’exemple d’un morceau que vous commencez et qui se joue à 80 à la noire.
C’est sûr que vous n’arriverez pas à le jouer tout de suite à ce tempo.
Commencez par le mettre à un tempo beaucoup plus lent pour travailler les mains séparées. Plus le chiffre augmente et plus le métronome va vite.
Le chiffre correspond au nombre de battements dans une 1 minute.

Faites le par petits passages pour ne pas vous perdre dans la partition….
Une fois que vous êtes à l’aise dans le tempo lent que vous avez choisi, commencez à augmenter la vitesse mais vraiment petit à petit.
Il arrivera un moment où vous allez bloquer. C’est normal.

Vous recommencez ce processus mains ensembles cette fois.
Il faut éviter de travailler en regardant le métronome comme font beaucoup de mes élèves. Ça vous empêche de vous concentrer sur ce que vous faites sur le clavier. Il suffit de l’écouter.

C’est fastidieux au début….Mais ça paye!

Au début tout ce travail peut paraitre fastidieux… On a l’impression de perdre du temps, ou qu’on arrivera jamais à jouer son morceau d’une seule traite à la bonne vitesse.
Si on recommence le processus le lendemain et les jours qui suivent, on s’aperçoit que finalement les choses avancent qu’on commence à jouer son morceau de mieux en mieux et de plus en plus vite sans se tromper.
De cette manière, on travaille en profondeur pour avoir des résultats efficaces et à long terme.

Finalement, au fil du temps et avec de l’entrainement régulier, vous allez jouer plus vite et vous atteindrez le tempo prévu au départ.

Professeure de piano en conservatoire, j'ai eu envie de créer des formations en ligne pour donner accès à un maximum de personnes qui aiment le piano. Le site Piano Sympa a pour vocation de favoriser la connaissance de ce bel instrument et de son univers à travers son répertoire mais aussi de favoriser le plaisir de jouer du piano tout simplement quel que soit son age. Sur ce site vous trouverez des listes de morceaux par niveau, des partitions, des tutos, des conseils, des retours d'expérience et des formations en ligne. Bonne découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :